SIGNER LA PETITION

Comment se fait-il que l’exercice de la chasse s’affranchisse des exigences les plus élémentaires en termes de sécurité ?
La sécurité au volant est une préoccupation générale. Depuis des années l’introduction du permis à points a renforcé la sécurité routière en responsabilisant les conducteurs. Le permis à points aide à pérenniser dans le temps la vigilance des automobilistes.
Le tir sportif (dans un stand de tir sécurisé), comme tout sport, exige chaque année une visite médicale pour le renouvellement de la licence.

Qu’en est-il de la chasse ?

  • Le temps de formation n’excède pas une journée dont une heure et demie pour la manipulation personnelle des armes.
  • Le permis de chasser est accordé à vie. Une visite médicale n’est pas demandée pour le renouvellement d’une validation.
  • La chasse sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants est autorisée.
  • Les nouveaux chasseurs ne savent pas viser. Aucune exigence sur la précision des tirs n’est demandée lors du permis.
  • L’état des armes n’est pas contrôlé alors que, par nature, une arme est dangereuse.
  • Le permis de chasser n’offre pas les garanties les plus élevées de non falsification alors qu’il permet, dans un temps où le terrorisme est une menace permanente, de se procurer des armes.

Pour en finir avec le laxisme des politiques alimenté par les lobbys de chasseurs ne servant que des intérêts particuliers, Animal Cross propose une réforme du permis de chasser qui permettra à cette tradition de se mettre en conformité avec les exigences modernes de sécurité, dans l’intérêt de tous.

Pour limiter les accidents de chasse, pour rendre les chasseurs plus vigilants, pour obliger les chasseurs à plus de respect envers les animaux, pour qu’ils ne maltraitent pas leur chien, nous proposons d’introduire un permis de chasser à points.

Ces infractions, de bon sens, feraient perdre des points :

  • la chasse en état d’alcoolémie *,
  • l’absence de visite médicale annuelle *,
  • les actes de cruauté sur un animal (domestique ou sauvage) *,
  • l’arme en mauvais état *,
  • la mise en danger de la vie d’autrui,
  • la maltraitance d’un animal domestique,
  • la divagation des chiens de chasse*,
  • l’arme non déclarée,
  • le non respect des règles de sécurité (arme chargée tenue en bandoulière, arme pointée vers autrui, …),
  • la chasse après usage de stupéfiant *,
  • la chasse d’une espèce non autorisée,
  • l’absence de certificat d’aptitude au tir annuel *.

Le permis, s’il était perdu, serait perdu à vie. Une mise à l’épreuve de 3 ans serait prévue pour les nouveaux chasseurs. La sécurité au volant est une préoccupation générale. Depuis des années l’introduction du permis à points a renforcé la sécurité routière en responsabilisant les conducteurs. La nature, comme la route, sont des espaces à partager.
La majorité de la population française refuse la chasse, loisir pour humains en recherche de sensations toutes personnelles. Aussi, nous souhaitons que vous agissiez fermement.

Nous vous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de nos sentiments aussi attentifs que distingués.

* nouvelle infraction qui serait créée

SIGNER LA PETITION

 

Print Friendly, PDF & Email