Zoophilie : les animaux, les nouveaux sex toys

En France, la zoophilie est une déviance sexuelle méconnue qui fait pourtant chaque année de nombreuses victimes.

La réalité de la situation est effrayante :

de films zoopornographiques au moins sont vus chaque mois en France

personnes fréquentent les sites internet de petites annonces pour des expériences sexuelles avec des animaux

Des images insoutenables sont accessibles en seulement quelques clics par des enfants.

Le développement d’internet a permis la constitution d’une communauté zoophile et transformé des milliers d’animaux en nouveaux sex toys.

Quel état des lieux dresser aujourd’hui de la zoophilie en France ? Comment agir concrètement pour changer la donne ? Faut-il changer la loi ?

Le thème de la zoophilie est largement méconnu. Sans chercher à protéger les bonnes mœurs, un constat sans appel s’impose : les animaux sont les victimes silencieuses de ces agressions sexuelles puisqu’ils sont dans l’incapacité de dire “non”. Internet a facilité le développement de la zoophilie. Il faut prendre des mesures drastiques pour que cela s’arrête.

Benoît Thomé

Président Animal Cross, Animal Cross

ACtion pour mettre fin aux videos zoopornographiques

Les vidéos zoo-pornographiques montrant des sévices sexuels sur les animaux, dont des viols, sont accessibles en quelques secondes à n’importe quel internaute depuis la France. Il s’agit de sites dédiés montrant des vidéos gratuites totalement explicites dans lesquelles des chiens ou des équidés sont mis en scène pour pénétrer sexuellement des êtres humains, essentiellement des femmes, se faire lécher les parties génitales ou lécher les parties génitales des êtres humains, quand il ne s’agit pas des cochons qui se font pénétrer ou de veaux qui doivent accomplir une fellation.

Il suffit de taper quelques mots clés sur les moteurs de recherche Google et Bing pour accéder à ces sites. On estime au minimum à 1,5 million de vidéos vues en France chaque mois sur ces sites spécifiques, sans tenir compte de tous les sites pornographiques « généralistes » avec une partie zoo-pornographique.

Ces films incitent les internautes spectateurs à commettre des sévices sexuels sur les animaux.

Une manière simple de considérablement diminuer le visionnage de ces films serait que les moteurs de recherche cessent de les référencer et que les hébergeurs arrêtent de les accueillir sur leurs serveurs.

PREMIÈRES VICTOIRES – juillet 2020

Contacté depuis un mois, Google France a commencé à déréférencer une première liste de sites considérant ainsi que leur contenu est manifestement illicite. C’est une première victoire. Nous attendons qu’ils déréférencent une deuxième liste.

Microsoft France, qui détient le moteur de recherche Bing, n’a pas répondu à nos demandes. De manière curieuse, Microsoft ne s’applique pas son propre Code de conduite  qui demande de ne pas utiliser ses propres  services pour partager du contenu inapproprié , dont les contenus avec « bestialité ».

Après une première réponse où OVH, plus grand hébergeur européen,  estimait que son activité s’inscrivait « dans le strict respect de la réglementation », OVH a finalement fermé 8 sites zoopornographiques sur 9. L’hébergeur Cyber Technology a fermé immédiatement 3 sites.

11 sites zoo-pornographiques ont donc été fermés grâce à l’intervention d’Animal Cross.

 

Proposition de loi sur les animaux de compagnie soumise au vote des députés le 26 janvier 2021 A l’Assemblée nationale.

L’article 11 de la proposition de loi en est le résultat. Le texte proposé par Dimitri Houbron, député du Nord, en lien avec Animal Cross réprime la production, la mise à disposition, la diffusion, la consultation des images zoopornographiques. Assimilant zoopornographie à pornographie, il permet aussi de protéger les enfants de ces images insoutenables. C’est une avancée très importante.

Résultats le la proposition de loi très en-dessous de nos attentes

La Proposition de loi sur la lutte contre la violence animale a permis de parler d’un sujet très peu connu, qui est la zoophilie. Depuis plus d’un an, Animal Cross milite pour faire connaître ce sujet. Grâce au député D. Houbron, co-rapporteur du texte, ce sujet a été repris à l’article 11 du projet de loi.

Animal Cross est très heureux d’avoir porté ce sujet et d’avoir éveillé les consciences. C’est sans doute la première fois en France que le débat a été aussi intense sur la question. Animal Cross a jeté la lumière sur une pratique cachée mais courante, qui commence avec le visionnage de films vidéo-pornographiques (+1,5 millions par mois estimé il y a un an) jusqu’au viol et aux agressions sexuelles sur les animaux (sans doute plusieurs milliers par an).

Les actus

Zoophilie : encore un cas impuni

Zoophilie : encore un cas impuni

En Janvier 2021, un individu est aperçu franchissant la clôture d’une propriété en Seine-et-Marne. Les voisins l’observent et le filment avec un chien husky. « Il se met à quatre pattes et prend le chien de force et le met sur son dos, droit contre lui », « il porte...

Pétition. Zoophilie : les députés reculent, dénonçons-le !

Pétition. Zoophilie : les députés reculent, dénonçons-le !

La Proposition de loi sur la lutte contre la violence animale a permis de parler d’un sujet très peu connu, qui est la zoophilie. Depuis plus d’un an, Animal Cross milite pour faire connaître ce sujet. Grâce au député D. Houbron, co-rapporteur du texte, ce sujet a été...

Stop zoophilie : lancez l’alerte !

Stop zoophilie : lancez l’alerte !

Une proposition de loi sur les animaux de compagnie va être soumise au vote des députés le 26 janvier dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Voilà plus d'un an qu'Animal Cross travaille sur le thème de la zoophilie en collaboration étroite avec le député Dimitri...

Premières victoires concernant la zoophilie !

Premières victoires concernant la zoophilie !

Les vidéos zoo-pornographiques montrant des sévices sexuels sur les animaux, dont des viols, sont accessibles en quelques secondes à n’importe quel internaute depuis la France. Il s’agit de sites dédiés montrant des vidéos gratuites totalement explicites dans...

La zoophilie : les animaux, les nouveaux sex toys

La zoophilie : les animaux, les nouveaux sex toys

Suite à une longue enquête, Animal Cross publie une étude sur la pratique de la zoophilie et vous invite à une conférence qui aura lieu le 5 février 2020 à 18h30 10 rue Charles Fourier 75013 Paris Métro - Corvisart (ligne 6) Métro - Tolbiac (ligne 7) RER - Cité...

Print Friendly, PDF & Email