L’Office Français de la Biodiversité (OFB) ne dispose d’aucune statistique sur les animaux domestiques victimes d’une « balle perdue » ou d’une « erreur de tir », et pas non plus sur les animaux domestiques victimes des chiens de chasse. Les journaux abondent pourtant d’exemples dans ce sens, montrant à l’évidence que les tirs des chasseurs ne sont pas « maîtrisés ».

Les chiens de chasse blessés ou tués ne sont pas non plus inclus dans les statistiques de l’OFB. Or, ils sont très nombreux, blessés par les ronces, fourrés, taillis, armes à feu, ou bien par les animaux chassés et traqués, qui se défendent.

De plus, les chasseurs possédant leurs armes chez eux, ces dernières permettent à certains chasseurs peu scrupuleux de se débarrasser de certains animaux domestiques, y compris leurs propres chiens. On parle sans doute de plusieurs centaines de cas par an en France.

Voici quelques exemples de cas sur les dernières années :

« Leur chat tué par des chiens de chasse dans leur jardin : les propriétaires déposent plainte. Un couple de Martignas-sur-Jalle (Gironde), ne reverra plus sa chatte nommée Miou, âgée de 13 ans, depuis le dimanche 14 novembre. Celle-ci a été tuée par une meute de chiens de chasse alors qu’elle vagabondait dans le jardin, rapporte Sud Ouest. Le couple est sorti pour intervenir, tandis que leur fille de 4 ans assistait à la scène depuis l’intérieur de la maison. » (Ouest France, le 19/11/21)

« Un chien criblé de 30 plombs de chasse ! Un chien a été victime d’un tir de plombs, à Géronce (64). Malgré la gravité de sa blessure, le pauvre animal de 14 ans a heureusement survécu. Ses maîtres portent plainte pour cruauté (…) » (30 Millions d’Amis, le 03/11/21)

« Laissé pour mort dans un fossé et criblé de plombs, ce chiot provoque un élan de solidarité. Une passante a trouvé une petite chienne de 5 mois à l’agonie dans un fossé, près de Parcé-sur-Sarthe (72). Le jeune animal était criblé de plombs. Il a été pris en charge par le refuge de l’Arche de Silo, lequel porte plainte pour acte de cruauté. » (30 Millions d’Amis, le 11/03/21)

« Une meute de chiens de chasse tue deux chats dans un lotissement à Laillé, le quartier choqué. Une meute de chiens de chasse a fait irruption dans un lotissement de Laillé (Ille-et-Vilaine) et tué deux chats, avant d’en blesser un troisième, lundi 20 septembre. Les propriétaires sont choqués et ont l’intention de porter plainte contre le chasseur.  » (France Bleu, le 23/09/21)

« Bretagne : un chien tué par balle en plein bourg, son propriétaire témoigne. Vendredi 22 janvier, Lilye, le berger australien de Stéphane Rousseau a été visé par un tir de balle à Lancieux (Côtes-d’Armor). Depuis, les propriétaires de chiens ont peur. » (Le Petit Bleu, le 01/02/21)

« Un chien-loup abattu d’un coup de fusil sur la propriété de ses maîtres en Charente-Maritime. Qui a tué Ounka une chienne berger allemand tchèque à Geay en Charente-Maritime dimanche dernier ? Ses maîtres pensent qu’elle a peut-être été victime d’un chasseur. Une enquête de gendarmerie est ouverte. » (France Bleu, le 23/12/20)

« Deux cochons vietnamiens tués par des chiens de chasse à Languidic. Jeudi 7 octobre, en fin d’après-midi, Didier Masci, responsable de l’association Piafs (Protection et intervention pour les animaux de la faune sauvage) a prévenu la gendarmerie et le maire de Languidic pour signaler que deux cochons vietnamiens juvéniles, en divagation sur un champ de maïs, à proximité de son centre de soins, venaient d’être «dévorés par des chiens de chasse» pendant une battue.Une plainte va être déposée pour maltraitance animale. » (Le Télégramme, le 08/10/21)

« Un chasseur tire sur un chien en laisse et le tue ! Titou, un chien de 3 ans tenu en laisse par son maître lors de sa promenade quotidienne, s’est fait tirer dessus par un chasseur (28/9/2020). Une plainte a été déposée et la Fondation 30 Millions d’Amis s’est portée partie civile. » (30 Millions d’Amis, le 21/10/20)

« Gironde : un chien revient chez lui avec la tête en sang et criblée de plombs ! Naïko, un berger suisse blanc croisé husky, aurait reçu plus de 50 plombs au niveau de la tête après un coup de fusil de chasse à Sigalens, en Gironde (20/9/2020). Le chien de 3 ans s’en est miraculeusement sorti et la maîtresse, jointe par 30millionsdamis.fr, porte plainte pour « acte de cruauté ». » (30 Millions d’Amis, le 23/09/20)

« Un lama dévoré par des chiens de chasse dans la Drôme. Un éleveur de lamas de la Drôme a dû intervenir dans son propre enclos après qu’une meute de chiens de chasse a mortellement attaqué un de ses animaux lors d’une battue. » (Paris Match, le 02/02/21)

« Accident de chasse à Crespian : « Le chasseur a tiré sur notre chienne volontairement ». Dimanche après-midi, la chienne d’Amandine et Hugo, couple habitant à Crespian, a été tuée par un chasseur en battue au cours d’une promenade. Les deux trentenaires, encore sous le choc, attendent de connaître la sanction contre le chasseur avant de porter plainte. (…) « La chasse n’est pas assez réglementée : celui qui a tué notre chien était une personne âgée, avec des lunettes à double-foyer… Peut-être que ce chasseur ne peut plus conduire, mais par contre il a le droit de se promener en forêt avec une arme de guerre.» » (France Bleu, le 27/01/20)

« Jura: un chasseur abat… un cheval. Samedi soir à Porrentruy, un chasseur a abattu un cheval. Les circonstances ne sont pas claires mais souligne bien qu’il s’agit d’une faute du chasseur, pas d’un accident. » (LeMatin.Ch, le 07/09/21)

« Sanglier apprivoisé abattu à bout portant : le parquet a classé l’affaire car «le chasseur a eu peur» ! Le parquet de Melun (Seine-et-Marne) explique pourquoi il a classé la plainte d’Alain Martin après la mort d’Hercule, son sanglier apprivoisé tué par un chasseur. Une pétition de 116000 signatures réclame justice. La vidéo montrant la mort du jeune sanglier Hercule, tué d’une balle dans la tête par un chasseur le 21 décembre 2019 à Liverdy-en-Brie alors qu’il trottinait tranquillement à côté de chasseurs, a fait le tour des réseaux sociaux. » (Le Parisien, le 04/03/21)

« À Houplin-Ancoisne, un chat tué par un tir de fusil de chasse à bout portant. Depuis jeudi dernier, une habitante d’Houplin-Ancoisne pleure la perte de son chat Oslo. Ce siamois a reçu un tir de chevrotine à bout portant et est mort deux jours plus tard. » (La Voix du Nord, le 22/09/21)

« Merckeghem : les pigeons domestiques de Rémi tués par un chasseur. Dimanche 10 octobre, à Merckeghem, Rémi a assisté à une scène particulièrement choquante : un chasseur a tiré sur ses pigeons domestiques. Un acte de cruauté que le Flamand ne comprend pas. » (Le Journal des Flandres, le 20/10/21)

« Savoie : quatre ânes tués par un chasseur à Arith dans les Bauges. L’homme leur aurait tiré dessus à la sortie d’un sous-bois. Le chasseur a tiré sur tous les ânes. Ils ont reçu plusieurs balles chacun. Deux animaux sont morts sur le coup, les deux autres ont agonisé plusieurs heures et ont dû être euthanasiés. » (France Bleu, le 18/09/17)

« Anglet : un plomb de chasse dans la cuisse d’un cheval du club hippique. Souffrant d’une grosseur à la cuisse droite, un cheval du Club hippique de la Côte basque a été opéré ce lundi 11 janvier. Le vétérinaire a retiré un plomb de chasse. (Sud Ouest, le 11/01/21)

« Dérangé par les aboiements, un homme tire sur un chien au fusil de chasse. Vegas, un chien de 14 ans, a reçu entre 50 et 70 plombs dans une patte, pris pour cible par un voisin avec son arme de chasse. L’homme aurait justifié son geste… au motif que les autres chiens aboyaient. L’animal s’en est sorti mais porte des séquelles. Une plainte pour mise en danger de la vie d’autrui et sévices graves sur un animal ont été déposées. » (30 Millions d’Amis, le 31/12/20)

« Une chienne blessée dans l’enceinte d’un jardin dans le Var. Pepa, une berger suisse croisée de 9 mois a, elle aussi, été victime d’un tir au fusil de chasse alors qu’elle se trouvait dans le jardin clôturé de ses maîtres (9/1/2021). Là encore, une vingtaine de plombs sont retrouvés par le vétérinaire de garde dans le poitrail et un sous l’œil de l’animal. La colère ne retombe pas dans la famille. « Quand on me dit qu’elle a probablement été touchée à bout portant alors qu’elle était assise, je suis vraiment en colère, fulmine Jean-François.» » (30 Millions d’Amis, le 14/01/21)

« Un chat tué… un an après avoir déjà été criblé de plombs ! « Le soir du 31 décembre, Sherkan ne rentrait pas à la maison, témoigne Laetitia, sa maîtresse. (…) L’histoire de Sherkan est d’autant plus tragique qu’il avait été déjà visé par une arme de chasse un an plus tôt. « Il était rentré à la maison avec les yeux injectés de sang, raconte Laetitia. Il n’y voyait plus rien. Il avait, là aussi, 10 plombs en lui… Un an, quasiment jour pour jour après ce 1er accident, on nous l’enlève. Il faut que ça s’arrête ! » Après avoir récupéré son cadavre, la jeune femme l’a emmené chez le vétérinaire qui a confirmé « la présence d’une dizaine de plombs en région thoracique ». » (30 Millions d’Amis, le 14/01/21)

« Une vache tuée par balle à Alata, l’agriculteur porte plainte. «Le tir a eu lieu à environ 130 mètres de distance et une douille de carabine a été retrouvée par les enquêteurs», précise François Ferrucci, convaincu qu’il s’agit d’unaccident de chasse. » (Corse Matin, le 06/03/21)

« Gard : un chasseur entendu après avoir tué une chèvre et outragé un garde-chasse. Un chasseur a été interrogé par les gendarmes, vendredi 13 mars, pour son comportement à l’égard d’un garde-chasse. En fait, le chasseur était visé par deux procédures. L’une pour avoir abattu une chèvre par mégarde, àSaint-Côme-et-Maruéjols(Gard), en la prenant pour un sanglier. » (Midi Libre, le 13/03/20)

 

Il ne s’agit pas de cas isolés et ceux cités ne constituent qu’une partie de tous les accidents occurrant envers les animaux domestiques.

Animal Cross demande donc :

  • D’établir des statistiques complètes incluant blessures et décès chez les animaux domestiques, que ce soit au cours ou en dehors d’une action de chasse. Ces accidents ne doivent pas être banalisés.
Print Friendly, PDF & Email
Partagez cette page !