La manifestation du 16 janvier à Lyon, créée pour s’opposer à la politique d’éradication du loup en France, a été un franc succès.
Les analyses de vidéos ont montré la présence de 2600 personnes sur la place Bellecour, au départ de 14 h00. Puis, après la mise en route du cortège, les rues adjacentes ont drainé du monde,  ce qui l’a porté à plus de 5000 personnes, la moitié environ étant des Lyonnais. Puis, sur la place Guichard, ce sont 2000 personnes qui attendaient la fin de l’entrevue des associations avec le sous-préfet. Les RG eux-mêmes, soufflés par le mouvement, ont reconnu qu’ils avaient largement sous-estimé l’ampleur de cette vague.

Ce succès, nous le devons à la mobilisation sans faille de 32 associations et collectifs, qui ont œuvré à son bon déroulement sous la houlette de Pierre Athanaze. Animal Cross (membre fondateur de CAP Loup), y a pris sa part et était bien représenté. Mais ce sont aussi beaucoup de non militants, écoeurés par la politique environnementale du pays, qui ont fait savoir leur mécontentement.
Les 4 VIP (Paul Watson, Allain Bougrain-Dubourg, Yves Paccalet et Fabrice Nicolino) y sont aussi pour beaucoup. Ils se sont prêtés au jeu de la conférence de presse, puis ont harangué la foule ; leurs messages ont été fort bien relayés par une presse (écrite, télé) massivement représentée.

Vous pouvez percevoir sur les photos la communion festive, le bonheur de défendre une cause commune, la conviction puissante des participants, dans une diversité de styles, de couleurs et de messages.

Le train de la vérité du loup s’est mis en branle. Plus rien ne saurait l’arrêter.

dossier de presse manif lyon 16 janvier 2016

Print Friendly, PDF & Email
Partagez cette page !