Bouquetins du bargy

Le Préfet de Haute-Savoie, George François LECLERC, s’est exprimé le 29 septembre 2014 sur ce sujet en expliquant que la seule solution robuste et rapide est celle de l’abattage total puis la réintroduction. Il souhaite assainir la situation pour éviter la propagation dans les autres massifs, la situation devant être gérée avant le printemps 2015.

L’arrêté préfectoral du 1er octobre 2013 qui autorisait pour un an l’abattage de tous les animaux âgés de plus de cinq ans, soit les plus touchés par la maladie d’après les rapports scientifiques, a pris fin le 30 septembre 2014.

Le 3 octobre 2014, le préfet de la Haute-Savoie a demandé au Conseil National de Protection de la Nature un avis concernant l’autorisation d’un abattage de tous les bouquetins du massif du Bargy. Une consultation serait prévue le 14 octobre alors que les associations siégeant au CNPN indiquaient que la prochaine réunion aurait lieu mi-novembre

Une fois que le CNPN aura émis un avis (favorable ou défavorable) à la question posée, le préfet pourra ordonner l’abattage de tous les bouquetins du Bargy. La consultation du CNPN est obligatoire selon le code de l’environnement mais le Préfet pense pouvoir passer outre et ce, quels que soient les arguments avancés par le CNPN.

En conséquence, des campagnes d’abattages massifs pourraient se dérouler du 15 au 31 octobre. Toutefois, en l’absence de saisine de l’instance scientifique qualifiée (ANSES), le CNPN pourrait une nouvelle fois refuser de se prononcer. Dans ce cas, la situation juridique serait complexe, et il n’est pas exclu que l’Etat passe en force.

Un reportage au sujet des bouquetins du Bargy devrait être diffusé sur TF1 cette semaine.

Pétition en ligne à signer :  https://secure.avaaz.org/fr/petition/Petition_Stop_a_labattage_des_bouquetins_du_Bargy