Alors que le préfet Leclerc tente dans son communiqué du 9 octobre (Préfet 74 2015 10 09-CP-bouquetins-bargy) d’expliquer sa politique, en dénonçant au passage le comportement irresponsable des défenseurs des bouquetins, le syndicat SNE-FSU s’en désolidarise en  écrivant que « les agents de l’environnement sont consternés et exaspérés de voir la négation de leur engagement par une solution non seulement inutile mais destructrice de biodiversité. ».

SNE201528- Bouqetins de Bargy

De plus, la ministre de l’Ecologie a ordonné au préfet 74 de ne procéder à aucun abattage jusqu’à la date de l’audience du 19 octobre (référé suspensif de la FRAPNA – LPO – ASPAS – One Voice – FNE ) au tribunal de Grenoble. Se serait-elle réveillée ?

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Partagez cette page !