Un témoin nous informe que l’hypermarché Auchan Okabé du Kremlin-Bicêtre a mené fin novembre un genre d’opération commerciale qui sera sans doute largement répandue lors des fêtes de fin d’année : la vente de homards vivants. Et  Auchan France annonce qu’il recommencera cette offre commerciale à partir du 21 décembre.

Carton de homards chez Auchan - Droits réservés

Carton de homards chez Auchan – Droits réservés

Une pratique qui pourrait paraître banale, sauf si on essaye de comprendre ce que peut ressentir ce crustacé. Alors qu’un homard ne résiste généralement pas plus de 36 à 48 heures hors de l’eau, ces homards ont été pêchés au moins deux jours plus tôt en Amérique du Nord (voir la date sur le carton), et vont rester encore quelques jours sur les étales. Au Auchan Okabé, on ne se donne même pas la peine de les conserver dans le froid alors qu’il faudrait les mettre à une température proche de zéro degré et on les laisse dans les cartons jusqu’à l’arrivée d’un acheteur (photo de l’année dernière mais notre témoin nous confirme la même pratique cette année). Sans compter qu’ils vont finir ébouillantés sans avoir été étourdis au préalable.

Il est temps de comprendre que la douleur peut être ressentie par d’autres animaux que les mammifères ou les oiseaux. Certes le homard ne crie pas…
Une étude réalisée par des chercheurs de la Queen’s University de Belfast, et rendue publique en 2013, s’est intéressée à la sensation de la douleur chez les crabes. Elle remarque que « contrairement aux mammifères, les crustacés sont peu ou pas protégés car les gens présument qu’ils ne ressentent pas la douleur. Cette étude conclut le contraire. »
Une autre étude parue en 2014 dans Science a établi que « les écrevisses qui subissaient des chocs électriques avaient plus de sérotonine (molécule associée notamment au stress et à l’anxiété chez l’humain) dans le cerveau et plus de glucose dans le sang, ce qui est considéré comme une réponse de stress. » (cité par le journal canadien LeSoleil)
Les suisses, quant à eux, ont décidé début 2018  que « les décapodes marcheurs vivants, tels les homards, ne peuvent plus être transportés sur de la glace ou dans de l’eau glacée. Désormais, les espèces aquatiques doivent toujours être détenues dans leur milieu naturel. Les décapodes marcheurs doivent dorénavant être étourdis avant la mise à mort. La pratique consistant à plonger les homards vivants dans de l’eau bouillante, courante dans la restauration, n’est plus admise » (communiqué officiel)

Ecrivons à Auchan pour faire cesser cette pratique

Sur leur site internet :  https://www.auchan.fr/portail/contact
Texte suggéré (mais à modifer comme vous le souhaitez) :

Bonjour,

J’ai été alerté(e) sur le fait que vous organisiez des promotions dans vos magasins, en laissant les homards venant d’Amérique du Nord agoniser dans les cartons ou les étales. Je vous demande d’arrêter de faire souffrir ces animaux et de mettre fin à cette pratique. Je vous remercie par avance pour votre compassion envers la souffrance animale et je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année, sans souffrance animale bien sûr !

Donnez aussi votre avis au traiteur d’Auchan
https://traiteur.auchan.fr/homard-europeen-vivant-piece-de-1-3-kg-maximum/p-T866223

Sur la page Facebook d’Auchan national en laissant un commentaire sous le dernier article : https://www.facebook.com/auchan/

 

Photo des homards dans le carton prise chez Auchan Okabé du Kremlin-Bicêtre l’an dernier – Droits réservés

 

 

Print Friendly, PDF & Email