Alors que des personnalités du gouvernement défendent aveuglement le « pastoralisme »,
une affaire très intéressante est sortie de l’autre côté des Pyrénées.

En effet, 300 éleveurs dans les Asturies seraient impliqués dans des fraudes à l’indemnisation d’attaques de loup, en faisant de fausses déclarations afin de pouvoir bénéficier d’une double indemnisation….

Print Friendly, PDF & Email