Une (ou plusieurs) personnes mal intentionnée(s) diffusent actuellement des messages (lettres, tweets) soit disant signés par Animal Cross en direction de la communauté musulmane.

Le premier message, sous forme de tweet, explique que le président d’Animal Cross a insulté le prophète en lui prétant un comportement pédophile.

Le second message, une (ou plusieurs) lettre(s), dénonce non seulement l’abattage rituel, en public et chez les particuliers, mais aussi le “terrorisme islamiste animal”.

Animal Cross et son président ne sont pas à l’origine de tels propos qui ne cherchent qu’à créer le trouble auprès de la communauté musulmane et pourquoi pas à inciter certaines personnes fanatisées à mener des actions de représailles.

Animal Cross va étendre d’une mention à cette nouvelle lettre la plainte déjà déposée pour le tweet mensonger.

Nous nous adressons donc aux musulmans, que nous respectons, pour leur demander de ne pas tomber dans ce piège dont ils sont les instruments.

Dans ces temps déjà difficiles, il est important de ne pas se diviser et bien au contraire de privilégier le respect et l’amitié entre les citoyens, les différentes croyances et les religions.

Print Friendly, PDF & Email