En juin 2014, les habitants de Sarrance, en vallée d’Aspe dans les Pyrénées, préviennent Animal cross que le maire veut faire tuer 4 chèvres qui habitent désormais la montagne au-dessus du village. Raison officielle : ces chèvres, redevenues sauvages car échappées des estives depuis 2 à 3 ans, gênent un éleveur qui veut y mettre son troupeau. Celui-ci a peur que les chèvres sauvages contaminent les siennes car non vaccinées. Animal Cross demande au maire de laisser l’association les récupérer. Tentatives vaines durant tout l’été. En octobre, deux bergers et leurs chiens tentent le défi de récupérer les animaux en pleine montagne, à un endroit où les près d’herbes très pentues côtoient les pitons rocheux. Une première fois, ils parviennent à attraper une chèvre, que nous appellerons Blanchette.
La deuxième tentative est moins fructueuse puisque les flèches hypodermiques tirées par un vétérinaire ne suffisent pas à endormir les animaux.
Une équipe doit retourner sur les lieux pour essayer de capturer les animaux restants. Bravo et merci en tout cas aux téméraires et opiniâtres bergers pour le travail effectué.

Blanchette arrive chez Animal Cross en octobre 2014. Nous la mettons provisoirement dans un pré, en espérant accueillir les autres petites chèvres sauvages de la Vallée de Sarrance.

En décembre, nous agrandissons son pré. Elle dispose désormais de 1 ha, très en pente. Des conditions proches de son milieu d’origine. Elle se porte à merveille !

En février, de nouvelles chèvres rejoignent le refuge, pour le plus grand bonheur de Blanchette qui ne les quitte plus !

Elle vit heureuse au milieu de ses amies, mais aime aussi se retrouver au calme dans sa maison pour se reposer ou déguster ses céréales préférées (orge et maïs concassé).

Propulsé par HelloAsso
Print Friendly, PDF & Email