Viewed 899 Times 0 Comments

Son utilité éventuelle, qu’elle soit pour l’homme ou pour l’animal, n’est pas un argument
suffisant pour justifier l’expérimentation animale. Le coeur du problème est que nous n’avons moralement aucun droit de faire souffrir gratuitement des êtres quelques soient leurs moyens de défense.Dire qu’il est acceptable de faire des expériences sur les animaux pour faire avancer la médecine vétérinaire est du même ordre d’idée que de dire qu’il est acceptable de faire des expériences sur les enfants pauvres pour soigner les riches.

Print Friendly, PDF & Email
Was this answer helpful ? Yes / No