Viewed 686 Times 0 Comments

Les animaleries des laboratoires hébergent toutes sortes d’animaux, mais les souris et les rats comptent pour près des trois quarts de tous les animaux utilisés. Ils sont choisis tout simplement parce qu’ils sont petits, donc faciles à loger et à nourrir. Aussi parce qu’ils se reproduisent beaucoup et ne vivent que deux ou trois ans : ce qui permet aux chercheurs d’en étudier un très grand nombre à tous les stades de la vie, et même d’en étudier plusieurs générations.
Les chercheurs profitent aussi de la phobie des souris et de l’idée, très répandue, que les rats seraient des animaux nuisibles. Le public se sent moins concerné par le sort des rongeurs : ces espèces ne sont guère « médiatiques ».

Print Friendly, PDF & Email
Was this answer helpful ? Yes / No