Viewed 785 Times 0 Comments

Autrement dit, les souffrances ou une partie d’entre elles pourraient-elles être évitées ?
Il est évident que déjà d’un point de vue purement scientifique (sans parler de l’éthique) cette expérimentation n’est plus utile.
Quant à la fiabilité des résultats on sait que les effets secondaires de médicaments sont entre la 4e et la 6e cause de mortalité aux Etats-Unis (1) et probablement aussi dans la plupart des pays industrialisés. En France, environ 18.000 décès par an leur sont imputés (2). Tous nos médicaments ont été longuement testés sur des animaux. Pourtant, plus de 90% des molécules testées avec succès sur des animaux échouent aux essais cliniques sur l’homme (3). Ces chiffres montrent à quel point les effets toxiques des médicaments sont mal évalués par les méthodes en vigueur. Les tests de toxicologie sur les animaux sont « tout simplement de la mauvaise science » d’après le professeur Thomas Hartung, ancien directeur du Centre européen pour la validation des méthodes alternatives (4).
(1) Journal of the American Medical Association, 15 avril 1998
(4) Nature, 10 novembre 2006

Print Friendly, PDF & Email
Was this answer helpful ? Yes / No